L’enquête besoin de main d’œuvre (BMO) recense chaque année les intentions de recrutement, entre octobre et décembre pour l’année à venir.

En Bretagne, l’enquête a porté sur plus de 20 000 établissements qui ont répondu. Globalement, 26 % des établissements prévoient au moins une embauche contre 24 % l’an passé. Globalement, les projets de recrutement croissent de 7 %, représentant environ 104 000 postes.

Le secteur de la construction est l’un des plus dynamiques avec 24 % des établissements qui envisagent au moins un recrutement soit 5 % de plus qu’en 2016.

Les projets d’embauche déclarés par les employeurs augmentent plus fortement que dans les autres secteurs (+39%) et s’élèvent à 5 295 postes contre 3 801 en 2016.

Les projets jugés difficile reste élevés à 61%.

Un Zoom sur les métiers recherchés montre que l’on retrouve dans de fortes proportions les ouvriers du gros œuvre, maçons, couvreurs, charpentiers, plombiers et électriciens. Dans ces métiers, la tension ne diminue pas.

Les ouvriers représentent 4 967 postes et le personnel d’encadrement 771.

Au-delà des chiffres, il faut retenir la tendance, avec une dynamique de recrutement très forte et sur tous les territoires. L’apprentissage connaît le même mouvement favorable avec plus de 700 propositions de contrat à pourvoir dans les 4 CFA du bâtiment breton.

C’est pourquoi le réseau FFB breton se mobilise pour accompagner ses dirigeants dans le parcours de recrutement. Un rapprochement avec les acteurs de l’emploi a été lancé le 9 juin pour faire connaître nos métiers et nos besoins. D’autres programmes d’accompagnement RH vont être proposés à la rentrée pour les TPE-PME afin d’identifier les compétences clés et lancer.

Et enfin, nous invitons tout le monde à relayer la campagne Passez à l’ouest : Ici aussi nos carrières décollent !