Le secteur du Bâtiment doit se mettre à la e-page, les outils numériques vont envahir les chantiers. La transition numérique est en marche, elle était le thème des assises de la construction organisées par la FFB de Bretagne à Saint-Brieuc le 21 avril.

Le BIM – Building Information Modeling ou « Maquette Numérique »
« Les prochains lycées bretons seront construits en BIM » indique Bernard Pouliquen, Vice-Président du Conseil Régional chargé de l’enseignement supérieur, la recherche et la transition numérique.
Le BIM doit en effet se généraliser dans les marchés publics à l’horizon 2017 et les maîtres d’ouvrage commencent à le demander dans leurs projets. Le ton est donné, le BIM est l’avenir dans le secteur de la construction.
Cet outil recueille l’ensemble des données d’une construction et chaque professionnel peut y ajouter ses éléments : maître d’œuvre, maître d’ouvrage, architecte, bureau d’étude, tous les corps de métiers et entreprises intervenant sur le chantier.
« Pour répondre à une commande publique il faut donc être en capacité de travailler en méthode BIM » indique Nicolas Lebon le secrétaire général de la FFB Bretagne. « De l’architecte au plaquiste en passant par l’électricien, il faudra être formé à cette « interface métiers », avoir l’équipement : une tablette/ordinateur/smartphone connecté et les logiciels ou l’application, mais surtout que cela rentre dans les usages. »
Bertrand Delcambre est également intervenu lors de ces assises à Saint-Brieuc, via Skype. Pour rappel Bertrand Delcambre avait remis en décembre 2014 à Sylvia Pinel la ministre du Logement, son rapport sur le numérique dans le bâtiment et en janvier 2015 il était nommé Président du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, le PTNB. Il a rappelé la « nécessaire montée en compétences des professionnels du bâtiment autour du numérique. »
Des chefs d’entreprise du bâtiment ont également témoigné de leur premier pas vers le numérique, des enseignants) l’IUT Génie civil de Rennes et Arnaud LAUNAY, Directeur de Bâtiment CFA d’Ille-et-Vilaine ont présenté la mise en œuvre de formation.

Les outils numériques
Cette transition numérique s’accompagne du développement d’outils adaptés à tous les chantiers, les logiciels, les applications, avec une attention tout particulière aux solutions BIM pour les petits projets. Un format a été défini, le format « IFC », répondant à une norme d’inter-opérabilité et permettant les échanges de données.
« La maquette numérique ne gommera pas tous les aléas des chantiers », admet Nicolas Lebon, « elle permet une meilleure organisation entre professionnels autour d’un projet commun. C’est un gain de temps, chaque professionnel y entre ses informations comme les matériaux utilisés, nécessaires aux autres intervenants dans une construction. C’est un outil formidable, pour peu que tout le monde s’en empare. » Le BIM est donc conçu dans un esprit collectif et collaboratif.
« Le numérique s’immisce également dans la palette des services clients : avec les photos et un reporting de chantier on peut montrer au client, que ce soit un particulier, une commune ou un promoteur immobilier, l’avancement des travaux. » Et si les professionnels du bâtiment ne s’emparent pas de cet outil, les géants du digital prendront la place. Il est à noter que le leader mondial du thermostat connecté, Nest, a été racheté par Google en janvier 2014…une première entrée dans le secteur de l’habitat.
Deux professionnels du numérique sont intervenus, aux assises de Saint-Brieuc : Hugues MEILI le PDG de NIJI et Sébastien LE CORFEC le PDG de ZIP (ex-Evernet), également Fondateur de la West Web Valley.
Deux start-up rennaises ont présenté leur logiciel : LISA BLUE permettant le calcul automatique des normes à appliquer à la construction d’un bâtiment, comme les contraintes liées aux intempéries ; ARCHIREPORT pour les comptes-rendus de chantier.
Voir un maître d’œuvre tablette en main sur un chantier ne saurait tarder. Le secteur de la construction fait actuellement sa révolution numérique, comme l’ensemble de la société.

Article du journal 7 jours les petites affiches de Bretagne