Les 15èmes Coulisses du Bâtiment ont accueilli cette année 43 700 visiteurs (34 000 en 2016), dont 40 200 jeunes, sur 184 chantiers et ateliers répartis dans toute la France.

Un véritable succès !

À l’occasion des Coulisses du Bâtiment, le chantier du futur centre de soins dentaires au CHU de Rennes, associé à la construction d‘une résidence étudiante Whoo, ouvrait ses portes les 12 et  13 octobre à près de  600 jeunes. Parcours sur un chantier innovant conçu et réalisé en BIM (Building Information Modeling), avec l’architecte Alain Janiaud et l’entreprise Cardinal Edifice.

Durant ces 2 jours, collégiens et lycéens de 25 établissements venus de tout le département ont pu découvrir le chantier, et rencontrer différents professionnels qui ont expliqué leur métier, leur parcours, mais aussi les formations et évolutions possibles dans la filière bâtiment.

Un chantier innovant réalisé en BIM.

« Ce chantier a été modélisé en 3D, avant même qu’il ne démarre. C’est ce qu’on appelle la maquette numérique ou encore le BIM. Chaque corps de métiers nous a fourni sa maquette 3D que nous avons synthétisées pour obtenir une vision en 3D du futur bâtiment, avec toutes les interfaces entre les métiers » a expliqué Benoît LECRIOUX, BIM manager chez Cardinal Édifice.

En tant que conducteur de travaux qui suit ce chantier, son collègue, Marc-Antoine DUROCHER, a en charge d’assurer la bonne réalisation du chantier, selon la maquette numérique, qui remplace peu à peu les plans 2D, habituellement utilisés sur chantier.

Du maçon au peintre, des témoignages concrets !

Les entreprises Bellay Jean-Pierre et SPIE se sont relayées sur le chantier pour présenter les métiers de l’électricité. Axima exposait devant l’immense chaufferie le métier de plombier chauffagiste, avec Corentin, ouvrier thermicien, et Sopi, chauffagiste en formation soudure. « Avant, j’étais professeur de sport, mais comme j’ai le goût des challenges et que mon mari est dans la plomberie, j’ai changé d’orientation. Depuis 2 ans, je me forme à ce nouveau métier que j’adore ! ».

Plus loin sur le chantier, ce sont deux jeunes femmes peintres, Valériane et Claire, qui ont animé un atelier de peinture pour les collégiens. « Avant, j’étais dans la restauration. J’ai voulu venir dans la peinture décoration pour avoir des horaires fixes et normaux, dans un métier qui m’attirait car manuel et visuel », explique Valériane. Quant à Claire, elle se forme en alternance et prépare un Brevet Professionnel en Peinture (suite au CAP Peinture), après avoir démarré sa carrière professionnelle dans la logistique ».

Les collégiens ont pu écouter le discours très spontané et motivant de Pierre LARCHER, 16 ans, apprenti TP en constructeur de routes, qui assume son choix : « J’ai toujours voulu aller dans les travaux publics, et malgré l’avis de mes professeurs, à l’issue du collège, j’ai intégré le CAP de constructeur de routes, l’an passé, et là je suis en 2ème année, en alternance au CFA et dans l’entreprise Daniel TP ».

Peu de jeunes connaissaient le métier de bardeur itéiste. Les collégiens se souviendront avoir découvert comment on fixe un support pour isoler par l’extérieur et recouvrir d’un bardage une façade en béton, grâce à l’entreprise SNPR, dont c’est la spécialité.

La Fédération du BTP d’Ille-et-Vilaine remercie l’ensemble des entreprises qui ont participé à cette action d’information sur les métiers : Cardinal Edifice, SNPR, SPIE, Bellay JP, Daniel TP, Axima et Tiriault Peinture. « C’est très important pour notre profession de montrer ce que sont concrètement les métiers, d’où cette opération d’information qui touche beaucoup de jeunes et aussi des professeurs » explique Xavier CHAMPS. Cette action d’envergure, près de 600 scolaires, a nécessité une organisation rigoureuse en terme de sécurité et d’encadrement. « Nous avons eu la chance de pouvoir compter, comme chaque année, sur les étudiants de la Licence Conduite de Travaux de l’IUT de Rennes, qui ont accompagné chaque classe d’élèves sur le chantier, sur le parcours ».

Plus d’infos sur coulisses.ffbatiment.fr