En Ille-et-Vilaine, quatre chantiers ont été ouverts :

Le premier à Vitré, ouvert le 28 septembre, où 6 entreprises ont fait visiter le chantier d’agrandissement de l’école Sainte-Marie et ont expliqué les métiers à près de 300 jeunes venus de 7 collèges des Pays et de Vitré.

Voici quelques témoignages de jeunes apprentis ou salariés ayant fait la promotion de leur métier.

Pour Brian, 28 ans, charpentier de formation et actuellement dessinateur dans l’entreprise Bilheude à Vitré «Après avoir obtenu un BTS construction bois, j’apprécie d’avoir appris toutes les phases du métier, du chantier, à l’atelier et maintenant au bureau d’études. Ce que j’aime dans le métier de charpentier, c’est de travailler l’épure (dessin), mais aujourd’hui le numérique est partout, avec les centres d’usinages ».

Thomas, 19 ans, est en 3e année d’apprentissage. Après avoir obtenu son CAP, il prépare un Brevet Professionnel Monteur en installations du génie climatique et sanitaire, au CFA du Mans et dans l’entreprise Hervé Sarl à Vitré : « On peut faire un beau parcours à partir du moment où on est motivé ; après le CAP, on peut faire un BP puis un BTS, il ne faut pas croire que si on fait un CAP ça s’arrêtera là ! ».

Etienne est métreur à la Menuiserie Davenel à Vitré : « Pour faire ce métier, où on dessine, sur papier et sur informatique, on étudie les plans, on chiffre les affaires… je suis passé par un BTS Économie de la construction, en alternance, et comme j’aime le contact client, mon employeur a accepté que je poursuive avec une Licence pro Responsable de développement commercial ». Il conseille aux jeunes de frapper aux portes des entreprises « N’hésitez pas à faire des stages, pendant votre scolarité, et pendant les vacances, c’est ce qui vous permettra de savoir quel métier vous plaira ».

Maxime, à peine 20 ans, prépare lui aussi une Licence mais en Conduite de Travaux, à l’IUT de Rennes, avec l’entreprise Planchais maçonnerie. « Après un Bac S, j’ai préparé le BTS Bâtiment car cette filière me plaisait, après plusieurs stages faits en entreprise. Pour démarrer, j’ai d’abord fait du chantier, maintenant j’apprends le métier de conducteur de travaux, où on est à moitié sur les chantiers, à moitié au bureau ».

3--Malle-11

3--7Hervé-6

Terry est électricien, il prépare un BTS Électrotechnique en alternance après un BacPro Électrotechnique, dans l’entreprise Velec Industriel à Romagné « Dans mon métier, on comprend à quoi servent les maths à l’école, il faut savoir calculer, lire un plan, il y a beaucoup de normes techniques à respecter ».

Sara, 21 ans, est apprentie peintre chez Malle Peinture à Saint-Aubin du Cormier « Je démarre ma 3e année en alternance pour passer en juin le Brevet Professionnel au CFA de Saint-Grégoire. Ce que j’aime c’est de faire quelque chose de concret avec mes mains. Dans la peinture, il y a plein de techniques, il faut avoir un sens artistique, être minutieux et avoir le sens du contact avec le client ».

Le second, était celui de l’hôtel Pasteur à Rennes, le 11 octobre, où toute la journée (tous les quarts d’heure) ont été accueillies des classes de collégiens.
Le lendemain, c’est la salle multi-activités Le Glaz à Cesson qui a été le lieu de découverte pour 550 élèves et un 4e chantier était proposé dans le sud du département : la construction de logements-bureaux et commerces à Redon.

À Saint-Brieuc, c’est le chantier de la construction d’une salle d’athlétisme couverte, de tribunes de 784 places assises et 500 places debout et d’une salle de réunion que les collégiens ont pu découvrir.

Dans le Morbihan, la formule était nouvelle cette année puisque pas moins de 5 ateliers et 5 chantiers étaient ouverts au public.

Nous profitons de cet article pour remercier très chaleureusement toutes les personnes (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, architectes, artisans, entreprises, compagnons, permanents…) qui font la réussite de ces journées qui permettent aux jeunes de connaître nos métiers.