L’édito de Stéphane LE TEUFF

Chers Collègues,
Permettez-moi tout d’abord de vous espérer toutes et tous en bonne santé dans cette période si tourmentée. Depuis le premier confinement, notre secteur a retrouvé un bon niveau d’activité, en dépit de quelques difficultés de recrutement, de délais et/ou de surcoûts pour les entreprises.
Aujourd’hui, ce nouveau confinement nous impose une nouvelle responsabilité pour porter une partie de la relance économique ainsi qu’une nouvelle organisation dans la conduite de nos activités du bâtiment.
Notre priorité, dans ce contexte, reste toujours d’assurer en même temps notre plan de charge et la sécurité de nos salariés dans le strict respect des conditions sanitaires du guide OPPBTP.
Dès l’annonce du Président de la République, notre réseau FFB Bretagne a accompagné les entreprises dans la poursuite de leurs activités, qu’il s’agisse de cartes interactives pour identifier les restaurants et déchetteries ouvertes, des échanges avec les négociants de matériaux et relations avec la Maîtrise d’ouvrage.
J’ai pour ma part, tenu à rencontrer la Préfète de Région et le Président du Conseil Régional de Bretagne pour évoquer les conditions du Plan « France Relance », m’assurer de son accès à l’ensemble des entreprises régionales et à la réussite du Pinel Breton.
Nous avons ainsi pu, sur le volet « rénovation énergétique » du Plan, porter à votre connaissance, les premiers projets retenus par la Préfète de Région d’une enveloppe de 62 millions d’euros.
Nous allons maintenant travailler au sein des comités régionaux et départementaux de ce Plan de relance pour vous éclairer sur les modalités d’accès à ces crédits exceptionnels.
Pour le marché du logement neuf, oublié du plan de relance, je salue le soutien à nos demandes de prolongation des dispositifs PTZ et PINEL, déterminant pour nos territoires, nos artisans et entreprises qui y travaillent.
J’ai parallèlement lancé et poursuivi les actions régionales en lien avec les fédérations départementales :

  • La relance des marchés en lien avec l’Etat, le Conseil Régional, les maîtres d’ouvrage publics et privés,
  • La promotion de l’apprentissage avec une rentrée très positive de 8% d’effectifs en plus dans nos CFA, on ne peut que s’en réjouir,
  • La poursuite de notre démarche RSE et l’accompagnement des entreprises,
  • Le démarrage des travaux sur un lot «Gestion de chantier » que l’on souhaite voir figurer dans les appels d’offres, visant à améliorer l’organisation, l’hygiène et la sécurité de nos chantiers.

Grâce à l’engagement de toutes et tous, je compte mener à bien ces différents projets qui contribueront à améliorer la qualité de nos ouvrages, l’image et l’attractivité de nos métiers.
Notre secteur, plus que tout autre, est résilient. La Bretagne dispose d’atouts pour traverser cette crise, il nous faut rester confiants tout en ne minimisant pas les difficultés à venir.
Maîtres d’ouvrages publics, privés, entreprises, soyons tous Acteurs de la relance !

Stéphane LE TEUFF
Président de la FFB Bretagne