En Bretagne, depuis 2008, 10 000 emplois ont été perdus dans le bâtiment, dont 2 000 dans les Côtes-d’Armor. Malgré tout, des indicateurs semblent annoncer un léger rebond pour 2016.

L’assemblée générale de la Fédération française du bâtiment et des travaux publics des Côtes-d’Armor qui avait lieu en fin de semaine dernière, à Châtelaudren, a été l’occasion de faire un tour d’horizon dans le département. Avec un premier constat : 2015 a été marquée par une nouvelle diminution d’activité du secteur. « Nous avons pris une gifle, comparé aux autres départements bretons », constate le président Gilles Brochain. Cependant, « l’activité repart à la hausse en Bretagne, y compris dans les Côtes-d’Armor. Nous ressentons de meilleures perspectives même si cela profite avant tout aux secteurs de Rennes et Brest ».

D’autres sujets ont été évoqués comme la demande de report d’application d’un an du compte de pénibilité. Par ailleurs, la carte d’identification professionnelle du BTP, pour éviter la fraude, sera obligatoire pour tous les salariés. Dotée d’un flash code, elle facilitera le travail des inspecteurs et devrait être opérationnelle à la rentrée.

Quelques bonnes nouvelles donnent de l’espoir à la profession : la réforme du prêt à taux zéro ; la possibilité de cumuler sans conditions de ressources, l’éco prêt à taux zéro et le crédit d’impôt pour favoriser la rénovation énergétique. « Lors du salon de l’habitat en mars à Saint-Brieuc, nous avons observé un retour des demandes des particuliers qui ont des projets et des envies de rénovation », témoigne Jean-François Hervé.

 

La transition numérique en marche

Le BTP veut continuer à attirer les jeunes pour former les salariés de demain. « Nous sommes confrontés, comme tous les secteurs traditionnels, au développement de la digitalisation et des nouvelles technologies. La maquette 3D intelligente ou BIM (Building information modeling) est au cœur de tous les échanges des acteurs de la filière construction », souligne Jean-François Hervé. Pour réussir cette transition numérique, le fédération veut préparer et accompagner dès maintenant ses adhérents, les acteurs de la filière sont invités à participer aux assises de la construction qui se dérouleront le 21 avril à Saint-Brieuc et qui seront animés par Jérome Bonaldi.

 

Les chiffres des Côtes-d’Armor

  • 3 759 entreprises dont 1 901 artisans seuls
  • 1 858 entreprises employant
  • 10 197 employés
  • FFB 22 : 661 entreprises adhérents employant 7 600 salariés

 

Article du journal « Le Télégramme » le 1er avril 2016