Les listes « Fiers d’être Artisans », soutenues par la FFB, portées par Philippe PLANTIN en Ille-et-Vilaine et Louison NOËL dans les Côtes-d’Armor viennent de remporter les élections aux Chambres de Métiers.

Pour Philippe PLANTIN : « C’est une belle victoire ! J’ai rencontré beaucoup de personnes lors de cette campagne, je sentais qu’elles avaient envie de changement, il y avait une réelle attente… ce n’est donc pas vraiment une surprise. Pour autant cette victoire est aussi au niveau régional et national, de nombreuses chambres se sont tournées vers la liste « Fiers d’être Artisans ». »

Ces deux listes défendent des idées et des valeurs :

  • Touche pas à mon métier !

Défendre la qualification artisanale et la promouvoir auprès des consommateurs. Lutter contre l’ubérisation et la concurrence déloyale. Développer l’apprentissage en allégeant ses contraintes et ses coûts.

  • Rester patron chez soi !

Supprimer les commissions paritaires régionales interprofessionnelles, porte d’entrée des syndicats dans les petites entreprises. Défendre nos prérogatives de chef d’entreprise en matière de dialogue social. Respecter notre spécificité au lieu de nous imposer les règles des grandes entreprises.

  • RSI « Trop, c’est trop ! »

Limiter l’assiette des cotisations aux seuls revenus du chef d’entreprise et non au résultat de l’entreprise. Supprimer les cotisations sur les dividendes. Mettre en place l’auto déclaration et l’auto liquidation des cotisations et réformer en profondeur la gouvernance du RSI.

  • Chambre de métiers : plus d’efficacité !

Renforcer le service de proximité aux artisans à l’heure de la régionalisation et mieux défendre l’artisanat. Mutualiser fortement les services consulaires pour une meilleure efficacité. Proposer des formations de qualité tournées vers l’avenir.

  • Stop aux réglementations abusives

Supprimer « l’usine à gaz » du compte pénibilité. Établir, métier par métier, un moratoire sur les normes. Adapter le code du travail à la réalité de nos entreprises.