Armelle Le Corre, physicienne de formation, ingénieur de l’école centrale a fait le choix de reprendre la Menuiserie Falher, située à Rostrenen en 2008.

La menuiserie Jean-Yves Falher a été créée il y a une vingtaine d’années avec une activité de chantier (pose de menuiserie, cloisons et isolation…). Plusieurs activités de fabrication ont été lancées par Armelle après sa reprise : l’agencement, un atelier de travail du bois massif et la fabrication de menuiseries extérieures en aluminium.

Dans le même temps, l’entreprise a informatisé son bureau d’études et acquis des machines à commandes numériques. Mme Le Corre a repris cette entreprise dans une activité traditionnelle qu’elle développe avec succès depuis 10 ans. Elle souhaitait depuis quelque temps créer une deuxième activité plus « High- tech », en lien avec la menuiserie d’agencement qui serait également une diversification de l’offre de la Menuiserie Falher.

Elle s’est intéressée à la technologie de l’impression 3D qui émerge et permet de réaliser des formes complexes et difficiles à obtenir par usinage. Ainsi, elle crée en janvier 2017 la société C3d.

« L’impression 3D pénètre tous les secteurs d’activité allant du prototypage à la fabrication de petites séries, évitant les moules très chers », annonce Armelle Le Corre.

Les équipements de dernière génération permettent également de faire des pièces de grandes dimensions, de l’ordre du m3, qui peuvent entrer dans la composition d’agencements de surfaces commerciales et/ou sociales.

C3d est une société innovante, spécialisée dans le domaine de l’impression en trois dimensions. Les imprimantes 3D utilisées se basent sur la technologie de dépôt de fil fondu.

« Notre équipe est à votre écoute pour accompagner et concrétiser vos projets. En effet, C3d est ouvert à différents secteurs tels que le design, l’architecture, le prototypage, les petites séries, l’agencement (claustra, module de séparation, module cache élément…), module acoustique pour murs et plafonds en matériaux insensibles à l’humidité, moule de précision pour le bâtiment.

De plus, nous utilisons un scanner 3D permettant de capturer volume, dimension et texture d’un objet. Notre équipe numérise, enregistre, édite et imprime ensuite l’objet », déclare Armelle Le Corre. C3d propose aussi de combiner sa technologie avec celle du bois, du verre, du métal, de l’aluminium, et être ainsi un véritable partenaire de votre activité et de vos projets.