Stéphane LE TEUFF et son collègue de l’UMIH réclament  au Préfet une solution rapide pour permettre  aux salariés et artisans du Bâtiment de déjeuner au chaud.

« Ce n’est pas digne et décent de laisser un travailleur manger dans son camion » s’insurge Stéphane LE TEUFF. Au delà du repas, c’est aussi une question d’hygiène et de convivialité.

Ils réclament donc la réouverture des restaurants pouvant accueillir les salariés et artisans du BTP dans le respect des règles sanitaires ou l’ouverture de salles dans les commues où les salariés pourraient manger au chaud.