Michel Roussel, directeur régional des Affaires culturelles de Bretagne, a remis, jeudi 25 janvier 2018, l’insigne de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres à Rémi Crézé, serrurier-métallier et ferronnier d’art.

Rémi Crézé, compagnon et ancien dirigeant d’entreprise, à Saint-Jacques-de-la-Lande près de Rennes. De son métier de serrurier-métallier et de ferronnier d’art, il a été le principal artisan de la rénovation de plusieurs lieux emblématiques de Bretagne : la rénovation du Parlement de Rennes, de l’hôtel de Blossac, des grilles du lycée Emile-Zola et de celles du jardin du Thabor, mais également des lieux emblématiques de France : Place Vendôme, Le Palais Garnier à Paris…et du monde : Escalier monumental au Luxembourg…

Lors de son discours, Rémi Crézé a insisté sur l’importance de reconnaître les métiers de l’artisanat à leur juste valeur et d’assurer leur transmission en renforçant l’apprentissage et en s’adaptant aux outils du numérique.