Site de Triskalia

Pommerit Le Vicomte, commune de 1761 habitants située dans les Côtes d’Armor a répondu à l’appel à projets de l’Etablissement Public Foncier (EPF) « dynamisme des bourgs ruraux et villes de Bretagne ». Grâce à ce levier financier, Le Maire, Michel LANCIEN a pu lancer un ambitieux projet de réhabilitation du centre bourg et redynamiser l’activité économique.

Un peu d’histoire pour comprendre : En août 2014, nous apprenons la fermeture du site Triskalia situé en plein centre bourg de Pommerit Le Vicomte, sur une surface de 5000-6000 m². Dans le même temps, la boulangerie ferme, un médecin part à la retraite, l’épicerie est dans des locaux vieillissants… Bref une économie locale plutôt morose.

La mairie repère alors l’appel à projet et prend contact avec l’Etablissement Public Foncier. Il est décidé de réaliser une étude préalable globale sur les besoins (celle-ci est financée par l’EPF pour un montant de 30 000 €). Monsieur LANCIEN le résume très bien de façon imagée : « Il fallait descendre du vélo pour se regarder pédaler » !

Des contacts sont pris en parallèle avec les professions de santé : médecins, kinés, infirmiers… pour écrire un projet de santé, en lien avec Ehpad et tous les autres services de santé. Puis les acteurs économiques locaux sont également intégrés au projet, c’est le cas du commerce (un bar-tabac) qui jouxte le site de Triskalia.
Tout le travail réalisé permet d’aboutir à un projet ambitieux de 2 150 000 € dont le financement est assuré comme suit : Commune : 1 800 000 € / Côtes d’Armor Habitat : 350 000 €

Pas moins d’une dizaine de dossiers de demandes de subventions ont été présentés et au fil des instructions, la commune a obtenu des subventions à hauteur de 60 %, ce qui porte le reste à charge de la commune aux alentours de 850 000 €

Pour la phase études, la mairie a obtenu des subventions du programme Leader Europe, du contrat de partenariat Région – Pays de Guingamp et de l’Etablissement Public Foncier.

Sur la phase opérationnelle, deux volets : le premier pour l’aménagement du site, où ont été obtenus de la Dotation des Equipements en Territoires Ruraux (DETR) : 215 505 €, du contrat de ruralité pour 300 875 € et du contrat de partenariat pour 19 000 €.

Sur le volet construction de la maison de santé et logements Côtes d’Armor Habitat, celui-ci a été retenu dans les 60 projets bretons déposés suite à l’appel à projet « Dynamisme des Centres Villes et Bourgs Ruraux » mis en place par l’Etat, la Région, la banque des territoires et l’Etablissement Public Foncier de Bretagne. Et c’est 522 000 € qui ont été récupérés dans ce cadre.

Monsieur LANCIEN reconnait qu’il a fallu dépenser de l’énergie pour réussir à déboucher sur un projet de santé, qui était nécessaire à l’obtention des fonds. Les négociations avec certains privés ont également pris du temps et les transactions des actes notariés étaient très complexes en raison du nombre d’interlocuteurs propriétaires.
Mais… Aujourd’hui, il est fier de ce chantier qui doit être livré en fin de premier semestre 2020 et dont la première pierre a été posée le 5 octobre dernier.

Réhabilitation qui finalement, accueillera une maison de santé pluridisplinaire dans laquelle on trouve un pôle médical de 3 cabinets de médecins, un pôle infirmier, un pôle kinésithérapeute avec deux salles de soin et une salle d’exercices, un pôle polyvalent avec trois bureaux pour permettre des permanences (podologue…), un pôle réservé à un service de transport, une salle de réunion et en complément à cette maison de santé : quatre logements privés, 3 logements sociaux (portés par Côtes d’Armor Habitat), un local de 150 m² disponible, une place publique, un espace de 50 m² mis à disposition d’un commerce.

Cette construction ouverte sur le centre bourg, est une superbe vitrine du dynamisme économique local. Et depuis le démarrage de ce chantier, le centre bourg revit.

Monsieur le Maire souligne l’aide apportée par l’EPF au titre du financement de l’étude réalisée en amont du projet et sur l’accompagnement du montage du dossier. Aide indispensable pour des communes de la taille de Pommerit Le Vicomte.

Cette opération de réhabilitation du centre-bourg se décline sur plusieurs plans : services à la population par l’accès au soin et l’accueil de médecins en milieu rural, politique de logements adaptés, soutien au commerce de proximité et requalification du foncier. C’est un projet exemplaire d’une ruralité conquérante, apportant des services dans un cadre attractif, précise Monsieur LANCIEN.

Vue de l’implantation au 03 mai 2019

Infos générales sur le dynamime des centres villes et bourgs ruraux :

Dans la continuité des 60 projets soutenus en 2018 (dont celui présenté ci-dessus de Pommerit-le-Vicomte), L’État, la Région, l’Établissement Foncier et la Banque des Territoires ont débloqué plus de 28 M€ pour 70 nouveaux projets de dynamisation des centres-bourgs et villes de Bretagne.

  • Pour les bourgs : 18 sont en phase études et 26 en phase travaux,
  • Pour les villes : 10 en phase études et 16 en phase travaux,
  • Le but : recréer des centralités attractives d’habitat, services et commerces.