La FFB du pays de Rennes a tenu à mettre à l’honneur, à l’occasion de son Assemblée Générale, la commune de Châteaugiron pour la restauration exemplaire de la chapelle du château. Châteaugiron va recevoir début octobre un prix national au concours « Les Rubans du patrimoine », concours organisé par la FFB, la Fondation du Patrimoine, l’Association des Maires de France et la Caisse d’Épargne. Ce concours distingue et récompense les communes ayant réalisé des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti, en lui donnant une nouvelle destination.

Françoise Gatel, Sénateur-Maire de Châteaugiron, s’est donc vue remettre le diplôme du concours 2016, en présence des partenaires locaux du concours, et de nombreux élus locaux, et entrepreneurs. Inaugurée en juin  2015, cette chapelle romane du XIIème siècle, classée Monument Historique, a été entièrement restaurée durant 6 années de travaux, selon les techniques ancestrales, afin qu’elle retrouve son état d’origine. Cette restauration exemplaire, mettant à l’honneur le savoir-faire de compagnons d’entreprises spécialisées comme JOUBREL MAÇONNERIE, HÉRIAU COUVERTURE ou CRUARD CHARPENTE, a permis la mise à jour de fresques anciennes datées du XIIIème siècle considérées comme exceptionnelles en Bretagne pour leur qualité.

« En tant qu’élus, tels des bâtisseurs, nous avons en responsabilité ce patrimoine et un devoir de transmission », explique Françoise Gatel, qui a porté ce projet à bout de bras, sous l’égide de l’architecte des Monuments Historiques en lien avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Le projet a pu être lancé grâce à 80 % de financements hors commune : le Plan de relance et 128 000 euros de souscriptions obtenues par la Fondation du Patrimoine. Il a également été co-financé par le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental et la communauté de communes du Pays de Châteaugiron.

La FFB a tenu à saluer la persévérance et l’attachement des élus à sauvegarder un patrimoine local,  avec ce projet qui permet de valoriser des savoir-faire traditionnels comme la taille de pierre, la restauration de charpentes et de couvertures très anciennes.

Françoise Gatel a elle aussi longuement souligné « l’excellence de tous ces savoir-faire en restauration du patrimoine ancien, qui sont un  levier de développement économique et touristique pour les pays. Ces entreprises qui ont ces savoir-faire forment un maillage économique fort sur nos territoires. »

Remarquables, les travaux réalisés par l’entreprise de maçonnerie et taille de pierre JOUBREL qui a effectué la réfection des maçonneries à l’ancienne, l’aménagement du chœur, la restauration des ouvertures en pierre de taille, la consolidation des fresques, et la réfection du sol de la chapelle composé de 1 100 dalles en granit. Une fois les travaux de charpente réalisés par l’entreprise CRUARD, la couverture a été refaite par l’entreprise HÉRIAU, comme à l’origine. L’entreprise CVP a elle installé un plancher chauffant, le système de ventilation et les sanitaires. Quant aux fresques murales découvertes dans le chœur, datant du XIIème siècle, leur restauration complète a été réalisée par Géraldine Fray.