la FFB Bretagne au rendez- vous de la FFB lors de la présentation de « France, terre de bâtisseurs »

À six mois du premier tour de l’élection présidentielle, la FFB a organisé le 21 octobre le 9ème « Sommet de la Construction » pour positionner le bâtiment dans les grands débats de 2022. À cette occasion, la FFB a dévoilé ses propositions en vue du prochain quinquennat :

  • Faire du logement une grande cause nationale. Les professionnels du bâtiment :
  • plaident pour un encouragement à la densification et pour un appui à l’accession à la propriété via un prêt à taux zéro élargi et redimensionné ;
  • proposent au futur chef de l’Etat la mise en place d’un statut universel et pérenne du bailleur privé.
  • Assumer la transition énergétique et valoriser l’innovation. Les professionnels du bâtiment :
  • proposent la mise en place d’un crédit d’impôt sur les remboursements d’emprunt, pour tenir compte des surcoûts de construction liés à la « RE2020 » ;
  • demandent de relocaliser la fabrication de matériaux d’équipements de construction ;
  • appellent à remettre rapidement sur pied un plan massif de financement en faveur du logement « vert ».
  • Simplifier la vie des entrepreneurs…et leur faire confiance. Les professionnels du bâtiment :
  • veulent redonner une réalité au principe élémentaire : « à chaque norme créée, une norme supprimée » et retrouver un ministère consacré à cet objectif de simplification ;
  • demandent l’expérimentation d’un « permis déclaratif » : il s’agirait d’un dispositif allégé dans les zones où il existe déjà une opération d’aménagement.
  • Promouvoir l’emploi durable et lutter contre la fraude. Les professionnels du bâtiment :
  • militent pour une plus grande adéquation entre les attentes des entreprises et les formations proposées par l’Éducation nationale ;
  • proposent au futur chef de l’État d’envisager un dispositif de départ anticipé en retraite, qui repose sur une évaluation médicale personnalisée et un financement mutualisé ;
  • appellent de leurs vœux la limitation de la sous-traitance en cascade.

Lors du Sommet de la construction, de nombreux acteurs du débat public, de toutes les sensibilités politiques, sont venus échanger sur ces propositions et apporter un éclairage sur les projets politiques en cours. La parole a été donnée aux candidats à l’élection présidentielle afin que, dès à présent, les attentes du bâtiment trouvent le plus large écho possible dans cette campagne électorale.