Témoignage d’un constructeur de Maisons individuelles sur la création de l’union LCA – FFB

Marc LOYS, 60 ans, ingénieur, est gérant des Maisons ELIAN à Thorigné-Fouillard (35).

Il a acheté les Maisons ELIAN en 2006, juste avant la crise… Les Maisons ELIAN, initialement appelées Concept ELIAN, existent depuis 1985. C’est le « Concept ELIAN », maison à niveaux décalés, qui a fait la notoriété de cette société dans les années 1990.

Marc LOYS considère qu’il fait partie des constructeurs moyen – haut de gamme, il réalise des maisons sur-mesure et personnalisées suivant les souhaits du client.

Les Maisons ELIAN emploient aujourd’hui 11 salariés et travaillent avec 41 entreprises sous-traitantes locales de 3 à 50 salariés. Pour la plupart, leur partenariat dure depuis près de 30 ans.

Qu’attendez-vous de la nouvelle union Les Constructeurs et Aménageurs de la FFB (LCA-FFB) ?

  • Tout d’abord, je suis persuadé que, tous ensembles, aménageurs, promoteurs, constructeurs, artisans et entreprises du bâtiment, nous pèserons plus auprès des pouvoirs publics. Nous serons également plus présents à tous les niveaux : national, régional et local. Nous pourrons mieux défendre le contrat de construction qui est de plus en plus attaqué par les particuliers et les associations de consommateurs.
  • Nos attentes sont aussi très fortes en matière d’expertise technique, d’expertise juridique, de support aux questions de Ressources Humaines. Si ce regroupement nous apporte tous ces services nous pourrons dire que le virage est réussi.

Avez-vous eu quelques craintes sur ce regroupement ?

Non, à l’UMF nous étions tous unanimes pour dire qu’il fallait intégrer cette grande famille en faisant que les constructeurs, qui souvent sont constructeur, aménageur et promoteur, soient audibles au sein de la grande maison FFB.

Dans son édito de bâtiment actualité de février 2016, le président CHANUT parle de combat que nous avons à mener, comme celui crucial du foncier, qu’en pensez-vous ?

Oui c’est primordial quand on sait le poids que représente le foncier pour un particulier faisant construire. Il y a 20 ans, le terrain représentait un tiers de l’investissement. Aujourd’hui, il représente près de la moitié du montant global…