Christian CORBE dirigeant de l’entreprise CORBE & FILS

Romain GAULIER salarié de l’entreprise et stagiaire à l’ESJDB Rennes (35)
L’entreprise CORBE a été créée en 1962 par les parents de Christian CORBE.

Il y travaille depuis 1981, titulaire d’un CAP de peintre mais également d’un CAP et BEP de comptable qu’il a préparé selon les conseils de sa mère qu’il remercie aujourd’hui.

L’entreprise CORBE emploie 10 salariés et son chiffre d’affaires est décomposé comme suit : 80 % en travaux d’intérieur et 20 % en travaux d’extérieur.

En 2000, Christian CORBE a accueilli un apprenti, Romain GAULIER qui prépare un CAP de peintre. En 2002 Romain passe son BP suivit en 2004 d’un Bac Pro Finitions, toujours en apprentissage dans l’entreprise CORBE.

Aujourd’hui, Romain est stagiaire à l’École Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment, c’est l’un des 13 stagiaires accueillis par la FRB Bretagne une semaine par mois, pendant 18 mois.

Monsieur CORBE, pourquoi avoir permis à Romain de faire cette formation ?

« En rencontrant la FFB 35, pour parler du « pack associés » que nous souhaitons mettre en place, nous avons eu connaissance de cette formation. Nous sommes persuadés qu’aujourd’hui il est indispensable de savoir gérer son entreprise et de pouvoir discuter avec son comptable de son bilan. La formation qui nous était présentée permettait selon moi d’ap­préhender toute la partie gestion – comptabilité nécessaire à un futur chef d’entreprise. Pour moi, le dirigeant c’est un tiercé gagnant : un technicien, un comptable, un banquier. »

Et vous Romain, pourquoi faire cette formation ESJDB ?

« Pour être armé sur la partie informatique, gestion, comptabilité, manage­ment que je connais moins du fait de ma formation technique. »

Aujourd’hui comment sont occupées vos journées ?

« 80 % de mon temps, je le passe sur le chantier et les 20 % restants au bu­reau à préparer des devis. Je fais également du suivi de chantier. »

Christian CORBE et Romain GAULIER s’accordent à dire qu’ils échangent beaucoup. L’expérience de Christian sert énormément à Romain et à l’inverse Romain apporte quelques nouveautés à l’entreprise qui devrait s’équiper d’un logiciel « devis », ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Pour Christian, c’est un investissement sur l’avenir. Il souhaite que Romain puisse reprendre l’en­treprise et la faire durer dans le temps.