Emploi

Accompagner pour mieux recruter, une priorité pour la FFB

L’étude BMO de Pôle Emploi révèle qu’en 2022, les intentions de recrutement dans le secteur de la Construction s'élèveraient à 14 800, avec un taux moyen de difficultés atteignant les 82%. Ces tensions sur le marché de l’emploi justifient plus que tout les actions engagées par la FFB Bretagne et les fédérations départementales du Bâtiment bretonnes :
- Développement de la plateforme emploi, batiment.bzh pour diffuser les offres d’emploi ;
- Accompagnement individualisé des entreprises dans le processus de recrutement via le dispositif « Bâti-Job » ;
- Renforcement des partenariats avec les institutions et les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion ;
- Mise en place d’une boîte à outils sur la marque employeur.

Sources : Etude BMO de Pôle Emploi
Illustrations : Flaticon.com

De fortes perspectives d’emploi en 2022 ! 

Depuis 2019, le secteur du bâtiment est confronté à de fortes tensions sur le recrutement. L’enquête Besoins en Main d’Oeuvre (BMO), réalisée chaque année par Pôle Emploi, fournit plusieurs indicateurs sur le marché de l’emploi, avec notamment les intentions d’embauche des entreprises et le taux de difficultés associé. 

Ainsi, pour l’année 2022, en Bretagne, on recense près de 163 000 projets de recrutement*. Dans le secteur de la Construction, ils s’élèvent à 14 800, soit une augmentation de 42% par rapport à 2021. C’est le domaine d’activité qui enregistre la plus forte évolution. 

Avec un taux moyen de difficultés atteignant les 82%, le Bâtiment est également en tête des secteurs économiques où le recrutement est perçu comme le plus complexe.

*Enquête réalisée entre octobre et décembre 2021 auprès de plus de 115 000 établissements. bretons avec près de 21 000 retours.

Pour aller plus loin :

La plateforme FFB pour déposer et consulter les offres d’emploi sur la région !

Face aux difficultés de recrutement, la FFB Bretagne a lancé en juin 2018 la plateforme emploi.batiment.bzh. La vocation de ce service, gratuit et conçu de façon intuitive, est de permettre aux entreprises adhérentes de publier en quelques clics leurs annonces, avec un accompagnement tout au long du processus par les fédérations départementales. Les candidats ont, de leur côté, facilement accès aux offres d’emploi à pourvoir via différents filtres (département, métier, type de contrat, etc.) et peuvent directement prendre attache avec le recruteur.

Logo plateforme emploi BZH

Depuis la création de cette plateforme, 1656 offres d’emploi ont été publiées et 930 entreprises adhérentes ont créé leur profil. Le site n’a cessé d’évoluer au niveau de ses fonctionnalités, pour davantage d’ergonomie et répondre au mieux aux attentes des entreprises et des demandeurs d’emploi. Dernier changement en date : la diffusion par le site de Pôle Emploi des annonces de la plateforme, ce qui permet d’accroître la visibilité des offres auprès des candidats.

Cette initiative, initialement bretonne, est aujourd’hui déployée dans 8 autres régions françaises.

Pour aller plus loin

“Bâti-Job” : un interlocuteur privilégié pour les entreprises et les acteurs de l’emploi ! 

Sur le champ de l’emploi, plusieurs éléments freinent la rencontre entre la demande et l’offre :

  • le contexte socio-économique général : déficit d’attractivité du secteur du bâtiment, taux de chômage très bas, concurrence avec les autres secteurs économiques également en tension ;
  • Des entreprises du bâtiment majoritairement de petite taille et donc peu structurées au niveau RH, ayant un fort besoin en recrutement ;
  • La multiplicité des acteurs impliqués sur l’emploi et la formation ainsi que la complexité des dispositifs.

Partant de ces constats, et toujours dans l’optique de renforcer l’offre de service “emploi” auprès des entreprises, la FFB Bretagne a initié en 2020 avec le soutien du Conseil régional le dispositif “Bâti-Job”. Il se traduit par l’action de deux collaborateurs, Jérôme CELLE sur le Finistère et le Morbihan et Raphaël VASQUEZ sur les Côtes d’Armor et l’Ille-et-Vilaine. Leur mission : accompagner les entreprises sur leurs besoins en recrutement en s’appuyant sur les liens partenariaux construits avec les acteurs locaux de l’emploi, de la formation et de l’insertion. 

Les chargés de missions ont ainsi impulsé de nombreuses actions : animation d’atelier de découverte des métiers auprès des demandeurs d’emploi, mise en place de formations telles que des POEC (préparation opérationnelle à l’emploi collective), organisation de Job dating et d’ateliers RH, etc.

Entreprises, partenaires, n’hésitez pas à prendre contact avec eux ! Ils sont vos interlocuteurs privilégiés sur les questions de l’emploi.

Nos derniers articles Emploi et social